Vins, Spiritueux et Produits de qualité : l’AREPO souligne l’importance de la R&I pour les IG

Le 14 avril 2016, l’AREPO a tenu son Assemble générale à Strasbourg et participé à la réunion de l’Intergroupe « Vins, Spiritueux et Produits de qualité », présidé par le MEP Herbert Dorfmann.

L’Intergroupe tenu dans la matinée s’est concentré sur « Les produits de qualité dans la stratégie à long terme pour la recherche et l’innovation agricoles de l’UE pour 2020 et au-delà ».

Le Vice-Président de l’AREPO, Jean-Louis Cazaubon, a présenté les activités de l’AREPO et introduit la discussion en soulignant l’importance de la recherche et de l’innovation pour les Indications Géographiques (IG). « Les IG ne se définissent pas par une tradition immuable. Elles sont, au contraire, animées par des processus d’innovation multiples. Elles représentent une tradition d’innovation. Elles sont l’instrument de la modernité qui doit évoluer pour s’adapter aux mouvances sociétales, aux avancées technologiques et aux problématiques environnementales. C’est pourquoi la recherche est essentielle afin d’appréhender la complexité de ces systèmes traditionnels de production et l’innovation est fondamentale pour créer les bons outils pour leur développement » a déclaré le Vice-Président.

Le Sécrétaire-Général de l’AREPO, Laurent Gomez, a présenté le document d’orientation politique sur l’approche stratégique de la Commission pour la recherche et l’innovation agricoles, un travail partagé entre l’AREPO et l’« European Research Group » (ERG) SYAL, contribuant à la discussion sur la stratégie à long terme pour la recherche et l’innovation agricoles de l’UE. Le Secrétaire-Général a fait valoir que l’« énorme potentiel de l’origine et de la qualité des produits pour le développement durable des zones rurales est encore sous-utilisé dans l’Union européenne. Cela nécessite le renforcement des politiques de l’UE directement ou indirectement liés aux régimes de qualité et de veiller à ce que les priorités d’Horizon 2020 pour le programme de travail 2018-2020 incluent les besoins et les problèmes de la recherche liés aux Systèmes Agroalimentaires Localisés et aux IG, afin de débloquer leur potentiel pour un développement rural durable. ».

La Ministre de l’Agriculture de l’Emilie-Romagne, Simona Caselli, a décrit la stratégie régionale de la valorisation de la qualité et de l’origine des produits. Afin de débloquer le potentiel économique et social des IG, l’Emilie-Romagne a placé ses produits au cœur de son programme de développement rural et a mis en place une mesure forte pour soutenir la création de groupes opérationnels pour l’innovation agricole. A peu près la moitié des propositions pour des groupes opérationnels présentées lors de l’ouverture du premier appel en 2016 concernent les produits de qualité et les IG. Ce résultat est une démonstration concrète de l’importance de l’innovation dans le secteur et la Commission européenne devrait prendre en compte cette forte demande pour la recherche et l’innovation pour les produits de qualité lors de la définition des ses priorités pour le prochain programme de travail.

Dans l’après-midi, l’Assemblée générale de l’AREPO s’est tenue dans l’Hémicycle du Conseil régional d’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine avec la participation de l’équipe d’Alsace Qualité, qui a présenté des produits alsaciens sous signe de qualité, comme la marque « Savourez l’Alsace - Produits du terroir ».

Autres points de l’ordre du jour : position de l’AREPO sur les TTIP ; révision de la PAC à moyen-terme ; mise à jour des négociations sur le nouveau règlement de l’Agriculture Biologique ; politique de promotion pour les produits agricoles et agroalimentaires de l’UE ; IG non agricoles et participation de l’AREPO aux projets européens.